RESEARCH DATA MANAGEMENT

E-LEARNING PLATFORM

Module 1, partie 2

Conditions cadres

Dans ce module, vous découvrirez trois instruments nécessaires à la création d’un cadre dans lequel la gestion des données de la recherche peut se faire.
Ce sont des documents qui seront créés par diverses personnes et institutions impliquées dans la gestion des données de la recherche.

Il s’agit (1) de politiques, (2) de plans de gestion des données et (3) de directives. Ces documents expriment ce que nous appellerons par la suite le cadre constitutif pour la gestion des données de recherche.

All cartoons courtesyof JørgenStamp,
Digitalbevaring.dk.CC BY 2.5.

20 min

Objectifs d’apprentissage

Dans ce module, vous apprendrez :

  • quels documents existent et sont utiles, avant de commencer la concrète gestion des données de la recherche
  • quel document joue à quel moment le rôle le plus important pour vous
  • à quoi vous devez penser lorsque vous créez un plan de gestion des données

 

SCENARIO

Lisa est assistante de recherche dans une Haute école pédagogique en Suisse et s’intéresse à l’apprentissage des classes dans les quartiers urbains à haut pourcentage de migrants. En parallèle, elle souhaite passer sa thèse de doctorat sur cette thématique dans une université suisse. Elle sait que, durant ses activités de recherche, de grandes quantités de données seront produites. De plus, elle consignera l’analyse des vidéos dans des tableaux.

 

Slide 1

 

 

 

Slide 2

Dans ce module, vous découvrirez les conditions cadres d’une gestion efficace des données de la recherche.

Toutes ces conditions ne doivent pas forcément être remplies, mais au moins une doit être satisfaite.

Slide 3

Il s’agit ici des politiques, des plans de gestion de données et – moins connues et moins courantes – des directives que l’archive crée.

Ces trois documents représentent ce que nous pouvons qualifier de cadre constitutif de la gestion des données de la recherche, ou «The founding trinity of research data», une expression peut-être plus facile à mémoriser.

Slide 4

Il s’agit ici des politiques, des plans de gestion de données et – moins connues et moins courantes – des directives que l’archive crée.

Ces trois documents représentent ce que nous pouvons qualifier de cadre constitutif de la gestion des données de la recherche, ou «The founding trinity of research data», une expression peut-être plus facile à mémoriser.

Slide 5

Slide 6

Les différentes étapes de création d’une politique sont très bien résumées dans cette brochure du Digital Curation Centre.

On commence tout d’abord par l’analyse des conditions cadres dans lesquelles l’activité de recherche a lieu, avant de créer une première ébauche sous la forme d’une table des matières.

Il est primordial d’avoir l’appui des instances de management, car l’introduction de politiques est un processus mené par en haut.

Enfin, le travail approfondi peut commencer et mener à la finalisation de la politique, avant qu’elle n’entre concrètement en vigueur.

Folie 7

Sur cette diapositive, vous trouvez quelques exemples de politiques pour la gestion des données de recherche, ainsi qu’un document avec des directives pour l’élaboration d’une politique, créé par l’ANDS (Australian National Data Service).

La charte de l’UE pour l’accès aux infrastructures de recherche peut également être utile pour une meilleure compréhension.

 

Slide 8

Le second élément, et dans ce contexte le plus important, et le plan de gestion des données.

Celui-ci devrait toujours exister; il est de plus en plus souvent exigé avant que ne commence l’activité de recherche.

Slide 9

Sur cette diapositive, vous avez un aperçu des principaux points valables pour un plan de gestion des données, même si le dernier point, l’adaptation continuelle, est rarement mis en pratique.

Slide 10

La création d’un plan de gestion des données se déroule en général de manière assez schématique. Il s’agit au final de compléter un canevas composé de questions plus ou moins prédéterminées.

Pour cette raison, le plan de gestion de données se prête très bien à la création d’outils permettant d’assister le chercheur lors de sa rédaction.

Il vaut donc peut-être la peine que vous vous créiez un compte sur les deux sites web mentionnés ici, afin de vous familiariser avec les exigences d’un plan de gestion de données.

Slide 12

Slide 13

Vous trouvez ici une synthèse des trois instruments du cadre constitutif.

Rappelez-vous une fois encore que la situation idéale aura ces trois documents – car il s’agit d’eux, au final. Pour le chercheur, néanmoins, le plan de gestion des données est en principe le réel levier de la gestion des données de recherche.

LOOK

Guide pour le stockage des données

Vous voyez ici des directives pour la gestion des données de recherche, pouvant être utilisées comme guide pour le stockage des données au Centre scientifique de compétence sur le plurilinguisme (CSP), et qui nous ont été aimablement mis à disposition à des fins pédagogiques.

KFM Leitfaden Datenspeicherung

Même si ces directives sont destinées aux chercheurs du CSP, cela vaut la peine de les examiner plus en détails. Vous saisirez rapidement (ne serait-ce que d’après les titres des différents paragraphes) l’essentiel de l’archivage des données de la recherche.

TAKEAWAYS

Takeaways

Vous devez connaître trois documents et vérifier ce que vous devez faire avec avant de vous lancer dans la gestion des données de la recherche :

  • Des politiques
  • Des plans de gestion de données
  • Des directives

Les politiques sont créées par et pour les institutions ou les disciplines. Elles représentent un outil de pilotage venant « d’en haut » pour la gestion des données de recherche. Avant que vous ne vous lanciez dans la gestion des données de recherche, il faut vérifier si une politique valable pour vous existe.

Les plans de gestion des données sont créés par les chercheurs et exigés par les organismes de financements. Ils documentent la démarche de recherche et les données générées. Un tel plan devrait accompagner chaque projet de recherche et répondre ainsi continuellement, c’est-à-dire avant et pendant le projet, aux questions importantes soulevées.

Les directives sont créées par l’archive. Elles sont constituées de recommandations générales sur la forme que devraient prendre les données et la manière dont elles peuvent être transmises. Renseignez-vous à temps auprès d’une telle archive et clarifiez les points auxquels vous devez penser et ce que cela signifie concrètement pour les données de votre projet de recherche !

Citation
SCHNEIDER, René. Module 1-2: Conditions cadres. In: MASTRANDREA, Elena, PRONGUÉ, Nicolas, SCHNEIDER, René et STETTLER, Niklaus, Manuel de gestion des données de la recherche [en ligne]. HTW Chur – HEG Genève, 2017. Disponible à l’adresse: http://www.researchdatamanagement.ch/fr/module-1-2/